· 

Shampoing solide

Bannir les produits toxiques c'est une bonne idée, maintenant il faut pouvoir les remplacer... Deux options, soit acheter du tout fait en version Bio et naturel et lire les étiquettes pour ne pas se faire avoir, soit du fait maison (et on sait exactement ce que contient notre produit).

 

Voici ma recette de shampoing solide :

 

10 g de Rhassoul ou farine de pois chiche + 10 g de poudre de guimauve (20 g de poudre lavante et soin pour cheveux)

20 g d'huile de coco ou coprah

10 à 35 g SCI (sodium cocoyl isethionate)*

20 g hydrolat (cèdre d'atlas)

10 gouttes d'HE (Cèdre, ylang-ylang, eucalyptus...)

 

Peser et mélangez les poudres ensemble.

Faites fondre le SCI avec l'hydrolat au bain marie puis ajoutez les huiles. Bien mélanger. Hors du feu, ajouter le mélange huile/SCI/hydrolat aux poudres. Mélangez jusqu’à obtenir une pâte un peu consistante. Disposez dans un moule et laissez refroidir (possible de le mettre un peu au réfrigérateur pour accélérer le durcissement). Démoulez. Peut être utilisé dès le lendemain.

 

*Tensioactif (TA) qui permet, entre autre, au shampoing de mousser et beaucoup moins nocif que le laureth (ou lauryl) sulfate. Avec peu de TA (10g soit environ 15%), le shampoing est un peu mou et "friable" quand on le mouille; Cela n’enlève en rien son efficacité mais il s'use plus vite. 

 

 

A venir : avis sur shampoing solide à tester sans TA. 

 

Edit : j'ai testé sans le TA, cela n'a pas fonctionné. Le TA permet de lier tous les ingrédients et donner la consistance au shampoing. Si le coté un peu friable vous ennuie, il est possible d'augmenter la dose de TA ( jusqu' à 60%). Plus on augmente la quantité de TA plus le shampoing devient "dur" et moins il fond vite.

A noté aussi que le SCI reste un TA pas entièrement naturel et peut-être irritant pour certaines personnes sensibles. Il est néanmoins le moins agressifs des TA des shampoing solides.

 

 

Pour faire cette recette en atelier n’hésitez pas à me contacter !

Écrire commentaire

Commentaires: 0