· 

Savon solide pour le corps

Pour faire un savon magique qui sent bon, lave et hydrate le corps et sans produits chimiques qui polluent la santé et la planète c'est ici :

 

165 g d'huile d'olive

60 g d'huile de coco ou coprah

75 g de beurre de cacao

137 g de soude liquide à 30.5 %

Beurre de karité : 12 g

 

Mélanger l'huile d'olive, de coprah et le beurre de cacao (préalablement fondu). Mixer avec un mixeur plongeant. Ajouter la lessive de soude*. Mixer de nouveau jusqu' à obtenir la trace. Ajouter ensuite le beurre de karité fondu**. Remixer.

Pour obtenir des savons d'odeurs ou de couleurs différentes : ajouter des huiles essentielles (environ 2ml pour 100 g de pâte de savon) ou des fragrances et/ou du colorant (naturel) ou encore de la cannelle , du cacao en poudre, du café...

 

Couler la pâte de savon dans un moule et laisser durcir pendant 48 h. Démouler et laisser sécher en cure de 4 semaines.

Faire un test pour vérifier que votre savon n'est pas caustique avant toute utilisation. Sur la peau il ne doit pas piquer, brûler...

 

Si celui ci contient des petits cratères remplis de liquide ou des cristaux blanc, il est caustique (soude non mélangée).

 

*La soude en l 'état est caustique ! Utiliser des gants. Melangée aux corps gras, elle va réagir et se transformer en savon et en glycérine (réaction de saponification).

 

**Ne pas oublier le corps gras (ici le beurre de karité) à la trace pour avoir un savon "surgras" et donc non agressif pour la peau (plus on en met plus le savon est gras mais plus il est mou). Attention la quantité de soude est calculée en fonction entre autre de la quantité du corps gras ajouté à la trace. L'oubli de ce dernier (ou en mettre moins ou mettre trop de soude) peut donner un savon caustique et donc inutilisable pour le corps. Ceci dit on peut l'utiliser pour laver le sol, la vaisselle, les vêtements etc.

 

Le savon mousse  beaucoup moins qu' un gel douche lambda car il ne contient pas de tensioactifs moussants chimiques. Ici c'est surtout l'huile de coco/ coprah qui va permettre d'obtenir de la mousse.

 

 

Pour plus d'informations sur la trace et les calculs soude/corps gras, je vous invite à lire des articles sur la saponification à froid. Il existe de nombreux blogs sur internet (Aroma-zone , calculateur de formule). 

 

 

Pour une première, vous préférez vous lancer avec une personne habituée de la saponification ? N’hésitez pas à me contacter et réservez votre atelier

 

 

 

Bonne tambouille !

Écrire commentaire

Commentaires: 0