L’éducation "traditionnelle" pas si adaptée...

 

Le but de cet article n'est pas de vous faire culpabiliser sur ce que vous avez fait, faites ou ne faites pas.

 

Plutôt de vous faire prendre conscience de certaines choses et réfléchir à comment faire autrement.

 

L'éducation de l'enfant pour le bien-être du futur adulte.

 

Éduquer : former quelqu’un en développant et épanouissant sa personnalité.

Pour former un enfant il faudra d’abord obtenir sa coopération...

 

Souvent les schéma éducatifs utilisés (ceux qu'on a appris) par choix ou par reflex :

 

Laxiste : tout autoriser et laisser faire sans limites.

 

Autoritaire : Fesser, frapper*, menacer**, humilier**, utiliser le chantage, les punitions, donner des ordres... 

Relativement efficace pour soumettre une personne.

 

On appelle cela des VEO pour violence éducative ordinaire. Je dois avouer que le terme violence ici utilisé peut paraître fort pour parler de certains fait et gestes qui pour nous semblent anodins. Ceci étant dit ces même faits sont vus sous un autre angle pour un enfant. N'oublions pas que nous sommes des géants à leur yeux, notre parole est source de vérité et notre intonation de voix  peut être impressionnante.

 

 

 Ces schémas d'éducations génèrent du stress.

 

Le stress entraîne des pathologies ou altère la bonne santé.

 

La réponse au stress est le figement, la fuite ou l'attaque. Les zone de la mémoire, du langage et de la réflexion/analyse sont alors déconnectées.

 

 

Autrement dit l’enfant sous stress ne "retiendra pas la leçon". Il a plus de risque de se focaliser sur la sentence et de se plier aux demandes de l'adulte par peur (lié à la douleur physique ou émotionnel). 

 

Il  apprendra plutôt à utiliser la violence, la force ou la "carotte" pour accéder à ses besoins et envies. Il développera plus facilement un esprit de vengeance et préférera mentir (pour échapper aux sentences). 

 

Au fur et à mesure, il va avoir tendance à laisser tomber son esprit créatif (à quoi bon réfléchir et inventer quand il suffit d'obéir à un être physiquement et intelligemment "supérieur").

Nier ses besoins et ses émotions (les adultes savent mieux que l’enfant quand il a froid, chaud, faim... l'enfant n'a pas le droit de pleurer quand il est triste ou crier quand il est en colère...).

 

Souvent il rentrera dans le "moule" de l'enfant non débordant que veulent les adultes ou à l'inverse dans un cas plus extrême devenir violent. 

 

Bien sur tout dépends du nombre de situations éducatives stressantes qu'il vivra. Entre un enfant maltraité qui reçoit des coups régulièrement et un enfant à qui on dit " tu ne vas pas pleurer pour si peu" une fois de temps à autre, il y a un monde.

Comment savoir si ce que je dis ou fais à mon enfant est une VEO ?

 

La première chose je pense est de se mettre à la place de l'enfant. Que ressentiriez vous vraiment dans ce cas ? Puis vous multipliez cette sensation par 100.

 

Quelques exemples pour vous aiguiller version adulte:

Que ressentez vous ou comment réagissez-vous quand votre patron vous donne un ordre (qui ne vous convient pas), vous humilie ou vous menace ? Vous retire un droit/privilège (des congés, l’utilisation de votre portable..) quand vous n’êtes pas d'accord ou commettez des erreurs ?

Quand votre conjoint vous dit :

- Si tu vas faire un bisou à mon pote, tu auras de l'argent (une glace, du chocolat cochez ce qui vous convient).

 

- Si tu ne fais pas la vaisselle, je te donne une gifle.

Pour le bien-être de l'enfant, les fées encouragent un nouveau mode éducatif.

 

Cela demande un long apprentissage, de gros efforts, du soutien et d’être en forme ! Mais le jeu en vaut la chandelle.

 

 

L' adulte de l’éducation "traditionnelle" : 

 

Il est très souvent résigné, défaitiste et guidé par les récompenses et la peur (peur d’échouer, peur de perdre son emploi, peur de mal faire, peur du regard des autres...) ou violent (menteur, voleur, cruel meurtrier...). La peur et la violence vont souvent de pair.

 

 

 

 Beaucoup de personnes ont:

-un manque de confiance en eux.

-Préfère fuir/nier ses émotions (Pour de la tristesse : Serrer les dents ou se mettre en colère à la place de pleurer).

- des pathologies nerveuses comme les angoisses, le trop plein de stress ou la dépression. Des troubles digestifs*** ou des troubles du sommeils****.

 

Certains adultes, par chance ou travail sur soi, seront "bien" : éventuellement un léger manque de confiance ou un surplus de stress occasionnel, rien de trop entravant à leur bien-être.

 

Tout est une question d'augmentation de "risques": Comme la cigarette augmente le risque d'avoir un cancer (oui j'y vais fort), l'éducation traditionnelle augmente le risque d'être moins bien dans ses baskets. Le truc : dans un cas comme dans l'autre quand on a commencé (ou connu que cela) c'est difficile d’arrêter et de changer. Difficile pas impossible.

 

Le bien-être de l'adulte passe par le bien-être de l'enfant.

 

Les fées sont positives, croient en l’être humain et son potentiel de réaliser des choses incroyables (et sans pouvoirs magiques !).

 

 

Vous n’êtes pas un mauvais parent quand bien même vous avez parfois dépassé une limite (j'exclue ici les formes de maltraitance grave).

Votre enfant ne va pas devenir fou car une fois ou deux vous lui avez dit un mot vexant. 

 

Je ne peux que vous conseiller d'essayer et de réussir à trouver une alternative pour le guider dans un monde qui sera le sien et pourquoi pas différent du notre en mieux.

 

Enfin gardez en mémoire que vos enfants vous aiment d'un amour inconditionnel et réciproquement.

Vous êtes le meilleur parent pour vos enfants. Vous leur donnez tous ce que vous pouvez et continuerez sur ce chemin.

 

L'éducation bienveillante et respectueuse, vous aideront à assurer le bien-être de votre enfant pour le reste de sa vie.

 

Quelques pistes ici ( version longue et explicative), ici (les bases) et ici (version simplifié) pour faire grandir les enfants dans le respect de ses besoins et limites ainsi que ceux de leurs parents (oui le respect des besoins des parents sont tout aussi important). Le tout dans la sécurité de tout le monde.

Un article pour retrouvez la joie en cas de crise ici

 

* est illégale et a pour conséquence de la prison.

 ** répétées = harcèlement morale

 

*** lié au stress ou au fait de manger sans faim par exemple : l'adulte suit une coutume qui lui dit quand manger. L'enfant n'a pas appris à écouter son corps mais à obéir : "mange toute ton assiette! " ou " ce n'est pas l'heure de manger!" etc.

 

****A la naissance nous sommes préposées au sommeil naturellement.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0