· 

Se soigner avec les huiles essentielles

Les médicaments pour guérir ou soulager des symptômes sont efficaces et très puissant. Parfois ils sont indispensables. Cela dit ils contiennent souvent des substances pas toujours clean et peuvent avoir de nombreux effets indésirables pour l'organisme.

Quand je peux, je choisis des alternatives naturelles. Il existe de nombreux articles sur le sujet et les naturopathes pour vous conseiller.

Je ne suis ni naturopathe, ni docteur. Je me documente régulièrement et j'ai suivi une formation sur les huiles essentielles.

Cette formation est très complète et permet de comprendre comment les huiles fonctionnent. Je la recommande pour tous ceux qui veulent être autonome et apprendre à se soigner par soi même dans une grande majorité des cas : Formation Maman Nature par Anne-Julie Yonnet.

 

NB: Un rendez-vous chez un médecin est recommandé pour avoir le diagnostic de la pathologie et en cas de non amélioration ou d'aggravation des symptômes. 

 

 

Plusieurs grandes lignes à savoir :

 

Les huiles essentielles soulagent et guérissent.

Il y a des précautions à prendre avec certaines huiles. 

Les huiles essentielles sont aussi utiles pour les enfants et les femmes enceintes. 

Tout est une question de dose.

 

La dose : 

 

Une huile essentielle (HE) s'utilise comme un médicament. La régularité est de mise.

1 à 2 gouttes (pures ou diluées en fonction de l'huile, de la pathologie, et de la personne) par prise suffisent.

Le nombre de prise varie de 1 à 4 fois par jours (voir plus) sur un ou plusieurs jours selon la sévérité de la pathologie. 

 

20 gouttes maxi par adulte par jour.

 

30 gouttes= 1ml (environ, dépend des codigouttes).

 

 

Pour les enfants : diluez les HE dans une huile végétale (HV) de 1 à 50 % en fonction de l'huile et la pathologie. Utiliser la voie cutanée.

ex : dilution à 50% = 1 ml d'huile essentielle + 1 ml d'huile végétale et prélevez x* gouttes du mélange.

 

 *Enfant

1-2ans : 1 à 2 gouttes du mélange.

2-5 ans : 3 à 5 gouttes du mélange ou une goutte pure** sous un pied et frottez les deux pieds ensemble.

6-10 ans : 1 à 2 gouttes pures**.

> 10 ans : moitié de la dose d'un protocole adulte. 

Ados : 3/4 de la dose d'un protocole adulte.

 

 ** pour les huiles essentielles non dermo-caustiques ou irritantes, en fonction de la pathologie et de la tolérance.

 

Huiles végétales :

épaisse : coco, olive, calendula...

fluide : tournesol, pépin de raisin... 

 

Les précautions à prendre 

 

Les huiles essentielles peuvent-être :

 

- Dermo-caustiques, qui brûle la peau. A obligatoirement diluer*. Certaines sont interdites aux enfants de moins de 6 ans.

- Hépatotoxiques, toxiques pour le foie. A utiliser avec parcimonie (5 à 6 jours max). Pour une longue durée prendre 1 goutte par jour et ajouter une goutte d'huile essentielle de citron (élimine les toxines). Interdites aux enfants (si plus de 40%).

- Neurotoxiques, toxique pour le cerveau. A haute dose et sur une longue répétition. Interdites pour les enfants (si plus de 40%).

- Abortives, interdites pour les femmes enceintes.

- Photosensibilisantes, peut provoquer des taches voir brûlures en présence d'uv, ne pas appliquer avant une exposition au soleil.

- Hormone like, attention avec les pathologies hormono-dépendantes.

 

Ces huiles sont celles qui contiennent une majorité de phénols (dermo-caustique, hépatotoxique), aldéhydes aromatiques (dermo-caustique++, interdit aux enfant de moins de 6 ans), cétones (neurotoxique et abortif), terpènes (irritant), sesquiterpénols (hormon like), coumarines (photosensibilisant).

 

Les huiles essentielles peuvent déclencher une réaction de type allergique. Souvent ce sont des petits boutons dûs à la remonté de toxines, l'huile peut alors être utilisée en la diluant plus*.

 

* les huiles essentielles se diluent dans un corps gras et non dans l'eau. 

 

Indications

 

Les huiles essentielles peuvent remplacer :

- les antibiotiques/anti-virale/anti-fongique: (phénols, aldéhydes aromatiques, monoterpénols...) : origan, cannelle, thym, lavande, tea tree...

- la cortisone (terpènes) : tea tree, cyprès, citron, citronelle...

-les anti-inflammatoires (aldéhyde terpénique, sesquiterpène...) : eucalyptus citronné, palmarosa, ylang- ylang...

- les expectorants/décongestionnants (oxydes) : eucalyptus radié, ravintsara

 

Pour calmer, apaiser (les esters) : lavande, camomille, ylang-ylang...

 

Pour détoxifier (anti-oxydant), purifier (limonène= terpène) : HE d'agrumes qui sont aussi les huiles "bonne humeur" et antistress.

 

Et de nombreuses autres indications : Spasmolytique, anti-parasitaire, anti-allergique, tonique, astringent, hypotenseur, sédatif, analgésique, hypertensif etc

 

Les enfants 

 

Quelques huiles essentielles pour les enfants* : lavande, tea tree, eucalyptus radié, ravinstara, camomille romaine, thym à linalol, encens, ylang-ylang, géranium, marjolaine à coquille, orange, citron, cyprès, helicryse...

 

* En prenant les précautions de dosage et de dilution.

 

Je vous conseille le livret d'Anne Julie, naturopathe et conseillère en aromathérapie. Vous pourrez y trouver tous les protocoles pour soigner vos enfants en détails  ici.

 

Rappel : pas d'HE pure sur un enfant de moins de 2 ans sans avis d'un aromathérapeute.

 

Aide à la concentration et diminuer le stress : HE orange + lavande en diffusion ou sur un poignet.

 

Colique : HE de lavande diluée dans de l' HV en massage sur le ventre.

 

Coup / bleu : HE d'helicryse sur le bleu.

 

Eczéma : HE de lavande et de tea tree diluées dans de l'HV. 

 

Écorchure /plaie : 1 goutte d'HE de lavande sur la plaie.

 

Gencive et poussée dentaire : HE de girofle ou de camomille ou de lavande dans une HV.

 

Mal des transports : 1 goutte d' HE menthe poivrée sur un mouchoir, faite respirer l'enfant.

 

Piqûre d'insecte : 1 goutte d'HE de lavande pure.

 

Problème digestif : HE de lavande + HE tea tree en massage sur le ventre et HE ravintsara pure sous le pied.

 

Saignement : une goutte d'HE de géranium sur le pansement. 

 

Toux : HE de tea-tree, eucalyptus, ravintsara dans une HV sur le torse + en diffusion 15 mn toute les heures.

 

Varicelle : HE de lavande, de tea tree dans une HV + bain apaisant bicarbonate et HE de lavande.

 

Liste non exhaustive. 

 

Pour plus d'informations, n’hésitez pas à poser des questions dans les commentaires ou en privé.

 

La dilution sert à ne pas irriter la peau de l'enfant et ne pas utiliser trop d'huile essentielle qui serait gaspillée (efficace avec peu). Dans les maladies de peau, l'huile végétale est importante pour que l'HE reste un temps en surface pour traiter. Pour les infections, les huiles agissant pour l'immunité (géranium, tea tree, thym, lavande) et attaquant les microbes (bactérie et virus) agiront mieux utilisées pures (quand l'age et l'huile le permet).

 

Les huiles essentielles sont aussi utiles aux femmes enceintes !

Pour avoir les protocoles (quelles huiles utilisées à leur juste dose) c'est ici.

 

PS : je travaille en affiliation avec Anne Julie, ainsi je touche une commission sur chaque vente de livrets ou de formations.

Cette commission participe à ma rémunération. Sans laquelle je ne pourrais pas continuer l'aventure féerique (les ateliers, les massages, le contenu du blog...) et me nourrir, me loger toussa toussa  

 

Recettes et propriétés des HE.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0