· 

Protection solaire : la magie des fées est-elle suffisante ?

 

Si par magie on entend "recette des fées maison", alors la réponse est plutôt non.

 

Si il est intéressant de s'exposer quelques minutes par jour au soleil (environ 20 mn) pour fabriquer la vitamine D, indispensable au bon fonctionnement du corps humain, il peut être vite devenir dangereux de faire la crêpe sans protection contre les UV solaire. Coups de soleil, insolation, vieillissement prématuré des cellules, cancer...seront alors au rendez vous.

 

Durée d'exposition sans risque au soleil

 

I : 5-10 minutes

II : 10-20 minutes

III : 20-30 minutes

IV: 40 minutes

V : 60 minutes

VI : 60 minutes et plus

Pour éviter ces inconvénients et prolonger un peu sa vie et sa jeunesse, il vaut mieux avoir recours à une protection solaire. Oui mais laquelle ?

 

Regardons ce que nous avons en stock :

 

Le mieux : 

*Ne pas s'exposer quand les rayons sont au plus fort (entre 12h et 16h ).

*Les vêtements (t-shirt qui couvre au moins les épaules), lunettes et chapeaux/casquettes. 

*Une bonne alimentation pour apporter des anti-oxidants.

 

-Une exposition légère et progressive pour créer la mélanine protectrice en plus de l'épaississement cutanée (sauf pour le peaux de type 0 et 1 voir 2 qui n'en produisent pas ou trop peu).

 

-Et enfin des filtres solaires à appliquer souvent par le biais d'une crème. La dose efficace est de 2 mg /cm², soit environ 6 cuillères à café, pour le corps d’un adulte moyen. Environ toutes les 2h (en fonction du FPS et des son type de peau) et après chaque baignade.

 

Plusieurs filtres solaires 

 

*Les minéraux : 

 

Oxyde de zinc et dioxyde de titane.

 

Toxique à la longue pour la santé  et nocif pour les organismes aquatiques.

Souvent sous forme de nanoparticules pour être plus efficaces ( augmente la toxicité pour la santé) .

Les nanoparticules sont interdites en cosmétique bio.

 

*Les synthétiques : (ceux aux noms barbares polluants de l'environnement)

 

Cinnamates, salycilates (trolamine salicylate), acide para-aminobenzoïque, camphre et benzophenone.

 

5 filtres UVB (Benzophénone-3, 4-MBC, éthylexyl méthoxycinnamate, et éthyexyl diméthyl PABA) ont été testés et prouvés qu' ils se comportent comme des oestrogènes , donc potentiellement perturbateurs endocriniens et cancérigène. 

Les filtres solaires chimiques sont interdits en cosmétique bio.

Quid des huiles végétales et huiles essentielles :
Les recettes des fées maison utilisent les propriétés de ces huiles. Elles apportent de nombreux effets bénéfiques pour la peau et en fonction de leur nature, qualité, dose une protection que je qualifierais de plutôt légère et assez aléatoire
 
Autrement dit je conseille ces recettes (l' une d' entre elle par ici) pour un ensoleillement léger à moyen sur une peau plutôt déjà préparée ou en complément de vêtement.
Pour faire la crêpe sur la plage ou un plongeon dans la piscine  vaut mieux utiliser une crème testée en laboratoire de cosmétique bio.

 

 

Peut-être croiserez vous une fée sur votre chemin, qui dans sa bonté,  vous offrira un peu de poudre magique pour une peau belle et protégée sous le soleil. Mais attention ! Prenez soin des fées, respectez les ainsi que leur environnement ou vous pourriez avoir de drôles de surprises...

Écrire commentaire

Commentaires: 0